Des rythmes du Nordeste à Recife


.

Public concerné

Profil professionnel des stagiaires : Artistes travaillant déjà sur la culture Brésilienne. Percussionnistes
Prérequis, expérience professionnelle : Au moins 3 ans de compétences dans ce domaine.  

Objectifs pédagogiques

 Cette formation a pour objectif d’approfondir les compétences techniques de chaque stagiaire et de donner du lien avec la culture sur place.
Chaque rythme sera mis en prolongement avec le chant et la danse afin de comprendre tous les aspects des styles étudiés.

Lieu

  Olinda – PE Brésil

Session

  Du 25 Janvier au 5 Février 2021

Contenu global de la formation

– Histoire du Maracatu de Baque Virado et du Coco, lien avec le Candomblé.
– Organisation interne de chaque style.
– Utilisation et maîtrise des différents instruments de percussion.
– Les différents mouvances à l’intérieur des styles.
– Les différentes Toadas (chants).

– Pratique de la percussion et des chants.

Programme

Semaine 1 : Le Maracatu de Baque Virado
– Lundi 25 janvier (7 heures : 2h de présentation + 3h30 de pratique + 1h30 de conférence)
• Présentation des formateurs, leurs parcours pédagogiques et artistiques.
• Présentation du Maracatu Nação en général, différents groupes, différentes approches…
• Conversation entre les formateurs et les stagiaires sur les attentes de chacun par rapport à leur formation
musicale et leur projet artistique.
• Apprentissage des techniques de port d’instruments, relation entre le corps et la terre.
• Première approche sur les rythmiques percussives et leurs origines.

– Mardi 26 janvier (7 heures : 30 min de forum + 6h30 de pratique) avec Mestre Leandro, Nação Raizes de Pai
Adão.
• Pratique des “Tambours”,
• Apprentissage de rythmes et des chants spécifiques au Maracatu Nação Raizes de Pai Adão.

– Mercredi 27 janvier (7 heures : 30 min de forum + 6h30 de pratique) avec Mestre Walter, Nação Raizes de
Africa.
• Retour sur la présentation du lundi, questions/réponses entre l’intervenant et les stagiaires.
• Présentation des “Toadas”, le mélange de la percussion et du chant.
• Travail de la percussion et du chant.
• Prélude sur les « paradinhas ».
• Pratique collective.

– Jeudi 28 janvier (7 heures : 30 min de forum + 6h30 de pratique) avec Mestre Walter, Nação Raizes de
Africa.
• Retour sur le travail de la veille entre l’intervenant et les stagiaires.
• Présentation vidéo. Les différents aspects du Maracatu (percussion, chant, danse…).
• La composition des “Toadas” – relation percussion/chants.
• Technique de caixa (caisse claire).
• Technique du Patagome.

– Vendredi 29 janvier (7 heures de pratique) avec Mestre Toinho, Nação Baque Forte.
• Pratique des “Tambours”,
• Apprentissage de rythmes et des chants spécifiques au Maracatu Nação Baque Forte.
Samedi 30 janvier (6 heures de pratique).
• Pratique intensive sur tous les rythmes étudiés pendant la semaine.

Semaine 2 : Le Maracatu de Baque Virado et le Côco
Lundi 1 er février (7 heures de pratique) avec Mestre Gilmar, Nação Estrela Brilhante de Igarassu
• Pratique des “Tambours”, atelier général sur les “caixas” et “gonguês”.
• Apprentissage de rythmes et des chants spécifiques au Maracatu Nação Estrela Brilhante de Igarassu.

– Mardi 2 février (7 heures : 30 minutes de présentation + 6 heures 30 de pratique) avec Mestre Adriano,
Maracatu Nação Cambinda Estrela
• Pratique des “Tambours”, atelier général sur les “caixas” et “gonguês”.
• Apprentissage de rythmes et des chants spécifiques au Maracatu Nação Cambinda Estrela.

– Mercredi 3 février (7 heures : 30 min de présentation + 6 heures 30 de pratique) avec Mestre Gilmar, Coco
de Dona Olga
• Présentation du Côco, différents groupes, différentes approches…
• Apprentissage de différentes rythmiques.
• Travail de la percussion et du chant.
• Atelier de technique du Bombo.

– Jeudi 4 février (7 heures : 30 min de présentation + 6h30 de pratique) avec Mestre Adriano, Coco dos Pretos
• Présentation du Côco, différents groupes, différentes approches- …
• Apprentissage de différentes rythmiques.
• Travail de la percussion et du chant.
• Atelier de technique du Bombo et de l’Ilu.

– Vendredi 5 février (7 heures : 6h de pratique + 1h de débriefing)
avec tous les intervenants
• Retour sur tous les rythmes étudiés durant la formation.
• Pratique intensive avec tous les mestres réunis.
• Débriefing de la semaine de stage et de la formation complète, questions diverses…

Fin de la formation

Coût de la formation

Coût par stagiaire : 2492,69 euros HT pour 76 heures de formation
Coût horaire par stagiaire : 32,80 euros HT
Coût journalier par stagiaire : 226,61 euros HT

Stage limité à 8 stagiaires.  

Financements

S’inscrire